Analyse financière

Cerveau, Cervelet, Humaine, AnatomieOn peut s’interroger à juste titre sur la différence entre analyse financière et rentabilité. Si nous reprenons la comparaison donnée dans la thématique "Rentabilité" la mettant en image comme  le cœur de l’entreprise, nous pouvons dire que la finance en est le cerveau. On ne peut vivre, ni sans l’un, ni sans l’autre.

Un regard sur la trésorerie

L’analyse financière porte sur le financement de l’entreprise, sur sa trésorerie. Si habituellement on se focalise sur la trésorerie, c’est souvent parce que, derrière cette question, on retrouve la banque, les créanciers et des cotations liées à l’endettement.

Attention cependant… On peut avoir une trésorerie conséquente et pourtant être en danger si l’endettement masque des remboursements à plus ou moins long terme tout aussi conséquents mais … plus.

Une analyse du bilan

Lorsque nous portons une réflexion sur le financement de votre entreprise, nous regardons bien évidemment votre bilan. Toutefois, il faut parvenir à dépasser cette vision réductrice et se comporter en visionnaire pour savoir si vos capacités d’autofinancement futures seront capables d’assurer le remboursement de vos dettes… sans chercher à faire cadrer la réalité sur ce qui vous souhaiteriez (véritable talon d’Achille de ceux qui veulent absolument que leur projet aboutisse). En effet, combien de dossiers avons-nous vu, malheureusement a posteriori, condamnés d’avance par des visions trop optimistes !

Mais surtout des solutions

Notre expérience nous amène à chercher au-delà des chiffres pour trouver et anticiper des solutions adaptées. Par exemple, votre entreprise peut ne pas subir les effets d’une trésorerie négative parce que vous compensez par vos propres deniers le besoin que vous avez initialement. Combien de temps tiendrez-vous à renflouer les caisses, alors même que vous faites du bénéfice ? Votre croissance pénalise-t-elle votre trésorerie ?

Il est souvent inconfortable d’avoir à faire le grand écart entre la « trésorerie » nécessaire à votre activité, appelée couramment le besoin en fonds de roulement, et l’endettement bancaire qui se réduit au fur et à mesure des remboursements… L’analyse financière, passée et prospective, est donc une image de l’effort que vous avez et aurez à faire pour savoir si vous ne mettrez pas en danger votre entreprise.

Pour dormir sereinement, nous devons donc rechercher et anticiper vos besoins, vos ressources et votre capacité à faire joindre les deux au même instant, car la notion de délai prend ici toute sa signification.

Bien évidemment des solutions peuvent exister mais laquelle vous conviendra le mieux ? L’affacturage, le crédit bancaire, l’augmentation de capital avec un nouvel associé ou sans… Il existe une multitude de solutions, mais trouver LA bonne solution demande avant tout une remise en question stratégique pour voir si vos décisions et votre comportement ne doivent pas être plus adapté à votre situation. Etes-vous capable de négocier des délais ? Jouez-vous trop rapidement de bonnes affaires sans anticiper ?

Comme vous le constatez, toute financière que l'analyse puisse être, nous revenons toujours à cette valeur fondamentale et centrale qui rend votre entreprise unique : l’humain…

 

 

Aller à la barre d’outils