Catégorie : Fiscalité

 

Acheter un véhicule de tourisme : ça va coûter plus cher en impôt !

arbitre au carton jaune

Vous décidez d’acquérir un véhicule de tourisme ?

Vous devrez donc accepter certaines pénalités fiscales dont la majoration de votre base imposable.

Et les lois se durcissent au 1er janvier 2019… Vous avez donc tout intérêt à programmer votre acquisition en 2018 ! Lire plus…

Verser des dividendes ? … ou pas !

coffre au trésor

Cette année, votre entreprise est bénéficiaire . Vous décidez de verser des dividendes aux actionnaires ou associés.

N’est-il pas logique de rémunérer ceux qui ont investi dans l’entreprise ?

Dès lors, quels sont les règles du jeu ?

(Presque) Tout savoir sur les dividendes… Lire plus…

Répartition du résultat de mon entreprise : faites vos choix !

partage des bénéfices

Le résultat de votre entreprise est enfin entre vos mains !

Maintenant, que pouvez vous en faire ?

Plusieurs options s’offrent à vous…

Faisons le point sur les décisions que vous aurez à prendre pour une juste répartition du résultat. Lire plus…

Amortissement dégressif + baisse d’IS = économie d’impôt pour vous!

billets dans la main

Votre entreprise se porte plutôt bien. L’heure est à l’investissement.

Les bénéfices sont récurrents, vous cherchez donc à réduire votre base d’imposition.

L’amortissement dégressif peut donc vous intéresser d’autant plus qu’une variation des taux d’impôt sur les sociétés est en prévision… Lire plus…

TVA : Rien n’est acquis !

sablier

En principe, la TVA, que vous avez déduite ou non, lors de l’achat d’une immobilisation est définitivement actée.

Cependant, si vous cédez le bien acheté, vous pouvez être amené à faire des régularisations.

Ces régularisations vous concerneront :

  • si vous vendez un bien immobilier dans la période de régularisation fiscale de 20 ans. Dans ce cas, vous pourriez avoir à faire un reversement de TVA au trésor public,
  • si, lors de l’achat du bien, vous n’avez pas pu déduire de TVA en raison de l’exercice d’une activité exonérée, par exemple. Dans ce cas, il est possible que l’Etat vous autorise à en déduire une partie.

 De plus, dans certains cas d’une vente faite à un assujetti à TVA, vous pourriez lui transmettre un droit à déduction. Lire plus…

La fin du CITE annoncée… et actée !

C’est acté et mais plus rétroactif !

A l’origine depuis le 27 septembre 2017, le remplacement de portes, fenêtres et volets isolants ne donnait plus droit au crédit d’impôt de 30%. Il avait été abaissé à 15% jusqu’au 28 mars 2018 et sera purement supprimé ensuite. Les dates changent pour permettre aux entreprises de se retourner : jusqu’au 31/12/2017 le taux restera à 30%, puis à 15% jusqu’au 30/06/2018…

Une autre mesure concerne les chaudières au fioul qui sont exclues du dispositif dès le 27 septembre 2017 ! Lire plus…

Mon salarié a pris un PV : que faire ?

radar routier

Vous recevez par courrier une amende pour infraction au code de la route d’un salarié ou de vous-même…

Devez-vous dénoncer le fautif ?

Et si l’entreprise paye l’amende : quel impact sur la paye et sur l’impôt se cache derrière ?

Des nouveautés pénales, fiscales et sociales en 2017, pas très agréables pour l’entreprise…

Lire plus…

Les frais de repas : quand le casse-croûte devient un casse-tête

Vous avez probablement des frais de repas dans votre entreprise.

Sur place ou non, pour le dirigeant ou pour un salarié, d’une société soumise à l’IS ou non…

Un vrai cauchemar que nous allons tenter de simplifier pour savoir ce que vous pouvez passer en charge dans votre entreprise ou dans vos impôts personnels…

Lire plus…

Dirigeants : n’abusez pas !

droit pénal pour abus de biens sociaux

Diriger une entreprise implique de lourdes responsabilités. Parmi celles-ci, on peut retenir le risque pénal appelé l’abus de bien social.

Mieux vaut prévenir que guérir. Alors, faisons un point préventif (voire salvateur) sur des pratiques moins anodines qu’il n’y parait.

Lire plus…

Les travaux indissociablement liés pour une TVA à 5.5% sur une même facture ?

travaux, gérer la TVA

Lorsqu’une entreprise du bâtiment réalise des travaux indissociablement liés à ceux d’une rénovation énergétique, elle peut facturer ces derniers à un taux de 5.5% également.

Plusieurs sites sérieux indiquent que ces travaux induits sont dans l’obligation de se trouver sur la même facture que les travaux principaux alors qu’ils indiquent dans un même temps que les ces travaux doivent être facturés dans un délai de trois mois qui suit les travaux de rénovation énergétique…

Lire plus…

Aller à la barre d’outils